KELILING BALI

A Bali, en dehors des zones touristiques, les systèmes de tri des déchets sont inexistants et la pollution due au plastique fait des ravages. Cela représente un danger de santé publique car les eaux sont polluées et les habitants de l’île n’ont pas conscience de l’impact des déchets sur l’environnement.

Aujourd’hui, 80% du plastique présent dans l’océan provient des rivières et des ruisseaux, il faut donc commencer par dépolluer nos rivières, là où nous pouvons encore récupérer les déchets facilement avant qu’ils se retrouvent dans l’océan. Pour cela Gary et Sam Bencheghib ont décidé de faire le tour de l’île de Bali sur un radeau solaire pour la deuxième fois dans le but de réaliser une vidéo « choc » montrant les tonnes de déchets présents sur les berges de la rivière et dans l’eau.

 

Le problème concerne également la santé des habitant vivant au bord de la rivière, car plus de 15 millions de personnes vivent autour de la rivière et la plupart boivent son eau chaque jour s’exposant à toutes sortes de bactéries.

Le 8 juillet dernier, une expédition autour de Bali à bord d’un bateau fabriqué à partir de matériaux recyclés et fonctionnant à l’énergie solaire à été lancée par l’association Make a Change World.  L’objectif de ce projet est d’attirer l’attention sur les initiatives qui existent déjà sur l’île, de mettre en valeur leur travail pour inspirer d’autres personnes. 

Deux jeunes hommes, nés à Bali, ont monté ce projet pour lutter contre la pollution plastique qui envahit l’île. Bali est aujourd’hui en situation d’urgence face aux déchets qui s’amoncellent sur les plages et dans l’eau, sans que les habitants ne s’en préoccupent, trop habitués à avoir vécu dans cet environnement polluéLa Fondation Akuo est l’un des partenaires majeurs de ce projet, elle a permis au bateau de fonctionner à l’énergie solaire en finançant des panneaux solaires et en apportant un soutien technique pour leur installation grâce à l’aide précieuse des collaborateurs d’Akuo Energy Indonesia. 

Pour cela, l’équipe constituée de 6 jeunes très motivés profite de cette expédition pour :
- rassembler les communautés pour ramasser les déchets plastiques sur les plages et dans la mangrove. 
- Animer des sessions d’éducation avec les jeunes de Bali pour leur apprendre à protéger leur environnement. 
- Réaliser des tests de microplastiques dans les eaux
- Prendre contact avec des membres du gouvernement pour prendre des mesures pour lutter contre le plastique sur l’île : Joko Widodo, Président Indonésien et la ministre de l’environnement , Mme Siti Nurbaya Bakar, notamment.

Make a Change World n’en est pas à sa première expédition. En août 2017, Gary et Sam ont descendu la rivière la plus polluée au monde : le Citarum, en Indonésie, pour sensibiliser la population locale mais également le monde entier au problème de pollution par les déchets plastiques des rivières et des océans. 
Les retombées de cette expédition ont été de taille, le Président Indonésien, Joko Widodo, a annoncé un plan de réhabilitation du Citarum sur 7 ans.